blog-decouvrez-kwixeo
recapitulatif-sur-la-tva-tva-collectee-tva-deductible

La TVA est un impôt indirect prélevé par les entreprises auprès de leurs clients. Elle est par la suite versée à l’État. Entre TVA collectée, TVA déductible, TVA à décaisser… de nombreuses entreprises se perdent encore et ont du mal à comprendre les différences entre ces taxes à payer. Les essentiels à savoir dans cet article.

Les règles relatives à la TVA

La TVA est un impôt qui respecte un principe non cumulatif. Pour le compte de l’État, les entreprises la collectent auprès de leurs clients en les intégrant dans leurs facturations. Ensuite, elles la reversent au service des impôts. 

La TVA est un impôt neutre qui n’affecte pas le résultat de l’entreprise. Cependant, elle a une influence directe sur la trésorerie, d’où la nécessité de bien la gérer. Chaque mois ou chaque trimestre, l’entreprise verse à l’État la différence entre la TVA qu’elle a collectée et celle qu’elle a déduit. Et au cas où la TVA déductible est supérieure à la TVA collectée, l’entreprise bénéficie d’un crédit d’impôt de TVA.

Faire la différence entre les notions de TVA

TVA collectée, TVA déductible ou TVA à payer… ces notions se confondent assez souvent. Ci-dessous leurs points de différence.

La TVA collectée

La TVA collectée est le montant de la TVA qu’une entreprise a collecté sur ses ventes. Il s’agit d’une taxe prélevée par l’État à chaque service ou produit vendu. Si une entreprise a par exemple effectué une vente de 100 euros HT et que le taux de la TVA est de 20 %, la TVA collectée est donc de 20 euros. Il s’agit là du montant qui doit être rendu à l’État.

La TVA déductible

Contrairement à une TVA collectée, la TVA déductible est le montant de la TVA qu’une entreprise a payé sur ses achats. Elle la déduit par la suite sur sa déclaration de TVA. Si pour un achat de 50 euros HT, la TVA est de 20 %, la TVA déductible est de 10 euros. Elle peut donc être déduite de la déclaration de TVA.

La TVA à décaisser

La TVA à décaisser est la TVA à payer en fin d’une période. Il s’agit de la différence entre la TVA collectée et la TVA déductible. Si en fin de période, une vente de 100 euros HT et un achat de 50 euros HT ont été effectués par l’entreprise par exemple, elle a gagné 50 euros (100 euros – 50 euros). Elle doit alors s’acquitter de la TVA à décaisser auprès de l’État, dont le montant correspond à 20 % des gains. Cela revient donc à un montant de 10 euros à payer à l’État.

Le crédit de TVA

Le crédit de TVA concerne les entreprises qui ont avancé plus de TVA qu’elle en a collectée. Supposons qu’en fin de période l’entreprise n’a effectué que des achats. Si elle a avancé la taxe sur ces acquisitions, l’État lui doit le montant qu’elle a déjà payé. 

Si elle a par exemple réalisé un achat de 50 euros HT, l’État lui doit les 10 euros qu’elle a déjà avancés.

Pour mieux gérer vos déclarations de TVA, utilisez un logiciel de facturation qui vous permettra d’effectuer facilement la mise à jour des montants de vos TVA. Muni de différentes fonctionnalités, Kwixéo est un logiciel de facturation facile à utiliser. Il vous permet de paramétrer mensuellement ou trimestriellement la déclaration de vos TVA

Il permet également de mieux gérer les encaissements et les débits. Par ailleurs, une liste des déclarations de TVA y est disponible. Elle permet à toute entreprise d’éviter les oublis et de payer à temps ce qu’elle doit à l’État.

blog-decouvrez-kwixeo