Les avantages d’un logiciel de facturation pour électricien

Les avantages d’un logiciel de facturation pour électricien

Les dirigeants et les entrepreneurs ont aujourd’hui à leur disposition une palette d’applications pour simplifier leurs tâches au quotidien. Le logiciel de facturation en fait partie. Cet outil vous permet notamment de gérer vos devis et factures.

Le logiciel de facturation est utile dans tous les secteurs d’activité, même pour un électricien. Pour ce dernier, il s’agit d’une solution pour optimiser la gestion des documents commerciaux, et de la relation client en général.

Une solution intuitive et professionnelle pour électricien

Si vous êtes à la recherche d’un logiciel de facturation pour électricien, optez pour Kwixéo. Cet outil vous permet d’élaborer un devis, de suivre les demandes de prix, de créer des factures et de gérer les acomptes.

Nous mettons à votre disposition une interface ergonomique, facile à prendre en main. De nombreuses options de personnalisation vous sont également proposées pour vous aider à concevoir des documents à l’image de votre entreprise.

Les factures conçues avec Kwixéo contiennent déjà les mentions obligatoires prévues par la loi. Notre logiciel garantit en outre la conservation, la sécurisation et l’inaltérabilité des données, comme l’exige la loi antifraude.

Un outil permettant à un électricien de centraliser la gestion de la relation client

Les fonctions que vous propose le logiciel Kwixéo pour électricien ne se limitent pas à l’édition de devis et de factures. Vous pouvez vous en servir pour gérer votre tunnel de vente en général, de la prospection au paiement.

Grâce à notre logiciel de facturation, vous pouvez ainsi mettre en place un véritable suivi client. Il suffit d’utiliser la base de données pour créer un dossier clients et y ajouter les informations les concernant, les travaux réalisés, les encours et les impayés.

Kwixéo vous permet en outre d’effectuer les relances pour les clients qui n’ont pas fini de régler leur facture.

Pour faciliter l’édition de vos devis et factures, n’hésitez pas à mettre en place des bibliothèques de prix depuis le logiciel. Vous pouvez concevoir un catalogue de prix pour chacune de vos prestations, et un autre pour les équipements que vous proposez.

Ils vous serviront de référence afin de créer facilement et rapidement vos devis et factures.

Un logiciel de gestion complet pour électricien

Outre ses fonctions de gestion commerciale, le logiciel Kwixéo pour électricien met à votre disposition des fonctionnalités de gestion d’entreprise. De quoi suivre de près vos activités.

Vous travaillez avec plusieurs fournisseurs à la fois ? Vous pouvez vous servir de Kwixéo pour gérer vos relations avec eux.

Depuis notre logiciel, vous avez la possibilité de créer une base de données pour le suivi de vos achats et stocks. Mais il vous est également possible de vous en servir pour gérer les factures et les encours fournisseurs.

Le suivi de la trésorerie peut également se faire avec notre logiciel de facturation. D’ailleurs, le fait de centraliser les données sur vos prestations et vos achats sur une seule et même application le facilitera.

Pour un artisan électricien, Kwixéo constitue une alternative pour simplifier la gestion des relations commerciales. Notre logiciel vous libère des tâches chronophages telles que l’édition de factures ou la gestion des relances. Vous pouvez ainsi gagner du temps au quotidien et vous concentrer sur vos activités principales.

Grâce à notre logiciel de facturation, vous gérez votre entreprise de façon méthodique. Vous pouvez suivre de près vos contrats, les encours clients et fournisseurs, le revenu, les dépenses et le chiffre d’affaires. Vous évitez ainsi les erreurs d’inattention qui peuvent impacter la santé financière de votre entreprise.

Les nouvelles mentions obligatoires sur les factures

Les mentions obligatoires sur la facture ont fait l’objet de modifications en 2019. Vous devez être fixé sur ces changements et connaître leurs effets. Par ailleurs, vous êtes tenu de vous y conformer au risque de subir des sanctions.

Les mentions obligatoires sur la facture : que dit la loi ?

Les mentions obligatoires sur les factures ont fait l’objet d’une réforme dans l’optique de préserver les intérêts des vendeurs et des clients.

Depuis le 1er octobre 2019, c’est l’article L. 441-9 de l’ordonnance du 24 avril 2019 qui régit ce domaine. Les opérateurs commerciaux doivent se soumettre à cette nouvelle obligation qui consiste à mentionner les deux éléments suivants dans leurs factures :

  • L’adresse de facturation du vendeur et du client, dans la mesure où elle diffère de celle de la livraison ou du siège social.
  • Le numéro de bon de commande. Cette obligation concerne uniquement les bons que l’acheteur a élaborés au préalable.

Le même dispositif qui remplace l’article L. 441-3 apporte certaines précisions quant à l’élaboration d’une facture. Ainsi, il s’applique dans le cadre de tout achat de produits et services. Dans l’exercice de leurs activités professionnelles, tous les opérateurs commerciaux doivent se soumettre à cette réglementation. Cette dernière exige aussi la rédaction de la facture sur papier en double exemplaire. Chacune des parties doit en conserver un qui lui servira de preuve en cas de litige.

Le vendeur peut fournir une facture électronique si cela convient à son client. Le document doit comprendre les mêmes mentions obligatoires sur une facture en papier.

Les autres mentions obligatoires sur les factures

La date et le mode de règlement comptent aussi parmi les mentions obligatoires sur les factures. Il en est de même pour tous les détails relatifs au paiement : paiement au comptant ou échelonné, escompte, etc.

Dans ce sens, la facture doit aussi préciser les sanctions applicables en cas de non-observation desdites mentions. Sachez que le vendeur a l’obligation de fournir une facture lors de la livraison du produit ou à la fin de la prestation. S’il ne le fait pas, l’acheteur doit la réclamer.

Pour les factures avec TVA, les mentions obligatoires comprennent aussi le numéro d’identification du vendeur et de l’acheteur professionnel. Toutefois, si ce dernier n’est pas soumis à la TVA, cette règle ne sera pas applicable. Étant donné que le taux de TVA peut changer, la facture doit également indiquer le taux applicable.

Le document doit par ailleurs comprendre la désignation et le décompte des prestations ou des produits. À part cela, une facture doit mentionner :

  • un numéro unique ;
  • les réductions de prix ;
  • le montant du produit ou de la prestation de services hors taxe et toutes taxes comprises ;
  • les informations relatives au vendeur (dénomination sociale, numéro Siren, code NAF, forme juridique, etc.) ;
  • les informations relatives à l’acheteur (nom ou dénomination sociale, adresse de livraison, etc.).

Sanctions pour la non-observation des règles relatives aux mentions obligatoires sur la facture

Le non-respect des réglementations liées aux mentions obligatoires sur les factures génère des sanctions pécuniaires pouvant aller de 15 à 750 000 euros. La détermination de ce montant prend en compte plusieurs facteurs, incluant la nature de l’infraction et le profil de l’auteur, selon qu’il est une personne physique ou morale.

L’Ordonnance n°2019-359 du 24 avril 2019 insiste sur la nature administrative des infractions relatives au manquement aux règles de facturation.

L’omission ou l’inexactitude d’une seule mention obligatoire sur une facture est passible d’une peine d’amende de 15 euros. Selon les circonstances et la nature de l’infraction, cette sanction peut s’élever jusqu’à 75 000 euros si l’auteur est une personne physique. Pour les personnes morales, ce montant peut s’élever jusqu’à 375 000 euros.

Toutefois, l’amende doit être inférieure au quart de la somme inscrite sur la facture. D’autre part, la réitération de l’infraction dans les deux ans suivant la première condamnation donne lieu à une sanction plus lourde. À savoir le doublement de l’amende.

Le logiciel de facturation Kwixéo a mis à jour ces changements et vous pouvez d’ores et déjà être assuré de respecter la règlementation en matière de facturation

Découvrez l’outil de facturation Kwixéo : https://www.kwixeo.fr/