blog-decouvrez-kwixeo
annuler-une-facture-comment-cela-marche

Après avoir remarqué une erreur sur une facture, il est impossible de la supprimer. En revanche, vous pouvez la rectifier et l’annuler. L’important c’est de rester conforme à la loi. Pour annuler une facture, découvrez dans cet article comment procéder.

Comment annuler une facture ?

En cas d’erreur, deux différentes possibilités s’offrent à vous. Vous pouvez annuler la facture si elle a déjà été acquittée ou la rectifier si ce n’est pas encore le cas.

Rectification d’une facture

Une facture non acquittée peut être rectifiée sans grandes conséquences. Il suffit d’en créer une nouvelle corrigée et l’émettre au client. Lors de l’envoi, avertissez-le afin qu’il ne considère plus la première facture qui lui a été parvenue.

Annulation d’une facture

Si vous constatez une erreur dans votre facture alors que le client l’a déjà payé, elle ne sera plus modifiable. Dans ce cas-là, il est nécessaire d’annuler la facture et établir une facture d’avoir. 

Si vous avez par exemple envoyé à un client une facture de 100 euros, faites une facture d’avoir sous un autre numéro. Quant au montant, il doit être de -100 euros. Par ailleurs, précisez bien la facture à laquelle vous faites référence ainsi que les services ou les produits concernés.

Que doit comporter une facture d’avoir ?

Une facture d’avoir correspond à un modèle de facture classique. Cependant, il est nécessaire de mentionner en tête du document le terme « avoir ». Concernant la numérotation, suivez les mêmes règles que celles appliquées pour l’élaboration d’une facturation classique. Il est également possible de créer une numérotation parallèle. 

Indiquez bien le montant en HT (hors taxes) et TTC (toutes taxes comprises) de l’avoir sans oublier de préciser les modalités de compensation. Et finalement, une facture d’avoir doit reprendre toutes les informations d’identification de l’entreprise ainsi que celles du client.

Qui doit annuler une facture ?

L’annulation ou la correction d’une facture doit être uniquement effectuée par la partie qui a fourni la prestation. Si c’est le client qui a remarqué l’erreur, il peut le notifier au fournisseur. Celui-ci va rectifier et annuler la facture

À noter que l’erreur peut être un simple oubli des mentions obligatoires ou un montant incorrect de la somme à payer. 

Annuler une facture : quelles sont les conséquences ?

Au lieu de laisser une erreur dans une facture, il est toujours recommandé de l’annuler. En procédant à sa correction, vous favorisez la régularisation des états financiers de votre entreprise. Si le fisc remarque une erreur ou un oubli, vous risquez de payer une amende de 15 euros par élément. 

En revanche, si vous relevez des fautes d’orthographe ou une légère coquille, il n’y a pas vraiment de quoi s’inquiéter. En règle générale, seules les factures présentant une certaine ambiguïté sont à annuler. 

Quelles sont les informations obligatoires dans une facture ?

Qu’il s’agisse d’une facture ordinaire ou d’une facture d’avoir, elle doit toujours comporter les éléments ci-dessous :

  • Le nom et l’adresse de l’entreprise ;
  • Les coordonnées, l’adresse et le numéro Siret de l’acheteur ;
  • Le numéro d’identification à la TVA ;
  • La date démission de la facture ;
  • La date de la prestation ou de la vente ;
  • Le numéro de la facture ;
  • La désignation et la quantité de l’objet ;
  • Le prix hors TVA, le taux du TVA ainsi que le montant HT et TTC ;
  • Les réductions de prix ;
  • Les frais annexes ;
  • La mention « avoir » s’il s’agit d’une facture d’avoir.

Pour être conforme à la loi et annuler une facture comme il se doit, il est recommandé d’utiliser un logiciel de facturation adéquat. Éditez directement votre facture sur Kwixéo et suivez de près les modifications effectuées. Sinon, accédez aux solutions proposées sur la plateforme pour annuler et rectifier correctement votre facture.

blog-decouvrez-kwixeo