L’avenir du métier de comptable est-il compromis par l’IA?

Le sujet fait débat depuis quelques mois déjà : Les professionnels de la comptabilité vont-ils disparaître d’ici deux à trois décennies ? Avec l’émergence de l’intelligence artificielle, et l’automatisation de plus en plus régulière de certaines tâches professionnelles, la question mérite d’être posée. Si les chefs d’entreprise ou les développeurs n’ont rien à craindre, d’autres métiers, et notamment celui de comptable, sont menacés par les avancées technologiques.

avenir comptable intelligence artificielle

L’intelligence artificielle : Evolution ou menace pour l’emploi?

La technologie de l’intelligence artificielle, également appelée IA, est l’association de plusieurs techniques permettant de simuler les processus cognitifs humains.

Les premières recherches remontent aux années 60, mais se sont récemment développées de manière considérable. La majorité des projets de demain intègre déjà l’intelligence artificielle. Prenons l’exemple de la voiture autonome, des robots industriels, ou encore des diagnostics médicaux… Et ce n’est qu’un début.

En effet, depuis 2010, l’intelligence artificielle passe d’une fiction à une réalité de plus en plus proche, et de plus en plus présente dans notre société. Cette avancée technologique suscite beaucoup d’espoir. Mais les personnalités du monde de l’High Tech sont nombreuses à tirer la sonnette d’alarme ! Ces dernières pointent en effet les risques éthiques d’une IA trop autonome, et ses potentiels impacts négatifs sur l’emploi.

 

Les Comptables dans le TOP 3 des métiers voués à disparaître

disparition métier comptable

L’automatisation des tâches liée à l’émergence de l’intelligence artificielle menace l’avenir de certains métiers plus que d’autres, et notamment celui du comptable. Les 9 capacités professionnelles les moins accessibles aux robots sont:

  • La clairvoyance sociale
  • La négociation
  • La persuasion
  • L’assistance aux autres
  • L’originalité
  • Le sens artistique
  • La dextérité des doigts
  • La dextérité manuelle
  • La capacité à travailler dans un espace exigu

Les métiers de l’entrepreneuriat ou de la création sont donc, pour le moment, hors de danger.

D’autres corps de métier malheureusement, sont particulièrement menacés par l’émergence de l’intelligence artificielle. Parmi eux, on retrouve le métier d’assistant juridique, de contrôleur des impôts et celui de comptable. Difficile en effet de concurrencer les machines en termes de mathématiques : Calculer, c’est bien ce qu’elles font de mieux !

Cela fait quelques années déjà que le métier de comptable subit une réelle transformation. Par exemple, aujourd’hui en entreprise, on ne voit presque plus, voire plus du tout, de petites mains (les aides-comptables) qui entrent sur papier les montants des chèques. Si les effectifs ont augmenté durant les années 2000, ils sont désormais 10 % de moins qu’en 1986, soit 300.000. Le nombre de professionnels de la comptabilité ne cesse donc de baisser, ce qui ne laisse présager rien de bon pour la suite.

L’institut SAPIENS l’annonçait dans son rapport publié en août 2018:« La tendance est depuis quelques années à l’externalisation du métier». Il prévoit l’extinction des comptables entre 2041 et 2056, quand « des logiciels intelligents dédiés pourront ainsi effectuer les tâches comptables sans intervention humaine ». L’avenir du métier de comptable est-il donc compromis ?

 

Pourquoi préférer « le robot » au comptable ?

Alors posons-nous la question: quels seraient les avantages à investir dans une intelligence artificielle capable d’assurer les tâches d’un comptable, plutôt que dans une force salariale humaine ? Si l’on s’intéresse aux différentes études menées sur le sujet, les entreprises y trouveront manifestement un réel intérêt :

  • Réduction des coûts.

Malgré l’investissement initial d’une telle technologie et la période nécessaire à mettre en place l’automatisation des tâches, le seuil de rentabilité peut être atteint en seulement un an. Et ce, avec un retour sur investissement multiplié par 3, voire par 4, sur une période de 3 ans. Les premières dépenses ne sont pas négligeables certes. Mais rappelons qu’un seul logiciel robot vise à effectuer les tâches de plusieurs comptables.

  • Gain de productivité et de temps.

Notons également qu’un robot peut travailler 24h/24, et 7j/7. Il n’arrive pas en retard, ne prend pas de pause déjeuner et peut faire autant d’heures supplémentaires que nécessaire. Autre avantage à ne pas négliger: il ne démissionne jamais.

Au delà de ces premiers éléments, les logiciels robot représentent une excellente assistance aux équipes comptables. Ils peuvent rapidement accéder aux données de différents systèmes de comptabilité et en analyser les résultats.

  • Réduction de la marge d’erreur

Les chiffres peuvent être analysés plus efficacement et rapidement par quelques logiciels robots que par des dizaines, voire des centaines d’assistants subalternes. Les erreurs seront bien moins fréquentes, et l’analyse des résultats plus cohérente.

danger intelligence artificielle

L’avenir du métier de comptable : Faut-il rester optimiste?

Tous les éléments présentés ci-dessus laissent penser que les comptables n’en ont plus pour longtemps… Et pourtant ! L’étude d’Oxford, à l’origine du débat, publiée en 2013 dans The Economist, reste contestable sur certains points.

L’entreprise Faber Novel s’est d’ailleurs positionné sur le sujet. Elle démontre que les métiers, menacés depuis déjà 5 ans selon cette étude, se portent bien pour le moment. L’intelligence artificielle pourra sans aucun doute effectuer de nombreuses tâches comptables en 2050. Mais comme l’explique très bien cet article: Effectuer des tâches ne signifie pas assurer le métier dans sa globalité.

Ainsi, tous les métiers de la comptabilité ne sont pas remplaçables, bien au contraire. Prenons l’expert-comptable, par exemple : Au delà de la gestion des chiffres, ce professionnel doit accompagner et conseiller ses clients dans leur prise de décision stratégique. Ce type de missions ne peut être assuré par un robot. La technologie menace donc en réalité le personnel peu qualifié (comme les employés chargés de la saisie des pièces comptables).

mutation métier comptable

Alors oui, les métiers de la comptabilité, notamment ceux demandant plus de qualifications, observeront de réelles mutations. Mais ils ne disparaîtront pas pour autant. L’automatisation devient une aide, une forme d’assistance. Elle permet aux comptables de se concentrer sur d’autres missions ne pouvant être réalisées par des robots. Les solutions ERP, telles que notre logiciel de gestion commerciale Kwixeo, ont d’ailleurs été développées à ces fins : Automatiser certaines tâches, et libérer du temps de travail pour en assurer d’autres, plus complexes.

La question n’est donc plus de savoir « si » mais plutôt « quand » la robotisation intègrera vos métiers de la comptabilité/gestion/finance. Son potentiel est significatif. Il faut donc s’adapter à cette transformation, et prouver que vos compétences humaines ne sont en aucun cas remplaçables.

Toutefois, pas de panique, si l’on en croit les dernière études, l’avenir du métier de comptable n’est pas réellement compromis. Oui, il va subit des mutations. Oui certains professionnels de la comptabilité vont être amenés à perfectionner leurs compétences pour évoluer dans le métier et s’assurer un avenir. Mais les comptables perdureront.