blog-decouvrez-kwixeo
actualisation des prix et révision

Le chiffrage des devis s’avère être souvent problématique. Les conséquences de la variation des prix impactent directement les contrats. Généralement à la hausse, les nouveaux prix des fournisseurs ont pour effet de réduire la marge bénéficiaire des entreprises.    

C’est pourquoi, les sociétés sont souvent obligées de reconsidérer leurs tarifs pour les adapter aux fluctuations de l’inflation. 

Il existe deux manières pour recalculer le chiffrage d’un devis : l’actualisation des prix et la révision des prix. Kwixeo vous explique la différence entre ces deux méthodes de réévaluation des prix.

L’actualisation des prix

L’actualisation comptable est généralement requise dans des cas comme le secteur du BTP où le délai entre l’élaboration des tarifs et le commencement effectif des travaux est particulièrement long. L’actualisation a pour but de compenser le changement des coûts liés aux matières premières, aux salaires, à l’énergie, aux transports, etc.    

L’actualisation s’effectue une seule fois, lors de la signature du contrat. 

Elle se base sur une formule. Celle-ci prend en compte plusieurs paramètres comme par exemple l’index qui représente l’évolution des coûts du type d’ouvrage auquel il se réfère et de la nature des prestations. Il existe donc de multiples index. 

Si l’index d’un domaine particulier n’a pas été déterminé, les entreprises peuvent faire appel à une autre formule. 

Les deux formules ont des noms différents :

  • formule à index ;
  • formule paramétrique.

La formule à index est la plus couramment utilisée : 

C = (In -3) / Io

qui signifie :

Prix actualisé = prix initial x (valeur de l’index à la date de commencement des travaux moins 3 mois)  / valeur de l’index au mois d’établissement du prix)

La révision des prix

A la différence de l’actualisation, la révision des prix s’effectue plusieurs fois. Elle révise mois par mois l’estimation de chaque paiement partiel à valoir. 

La révision va donc s’opérer régulièrement pendant toute la période des travaux ou de l’exécution d’ouvrages. 

Une autre distinction entre actualisation et  révision est que celle-ci devra faire l’objet d’une clause spécifique, qui mentionne en détail les dates et les formules de révision.

Pour calculer le nouveau prix révisé, une formule un peu différente est nécessaire :

C = 0,125 + 0,875 .  In / Io

Il est important de souligner que pour les marchés publics, l’État a fixé des règles précises concernant la révision. Celles-ci déterminent les conditions requises pour faire appel à la reconsidération du devis

Dans ce cas, deux types de prix existent :

  • prix ferme : lorsque la variation des prix est minime, ou la durée du marché est courte ;
  • prix révisable : lorsque la durée d’exécution est supérieure à trois mois,  lorsque les travaux exigent un grand nombre de matières premières ou enfin si les coûts dépendent des cours mondiaux.

La révision des prix pourra être effectuée uniquement pour les prix révisables. Les prix fermes ne sont actualisables qu’à titre exceptionnel.

Le logiciel de gestion commerciale proposé par Kwixeo vous aide à réviser et à actualiser vos prix ! Contactez-nous !

blog-decouvrez-kwixeo