faire-devis

Comment faire un devis ?

Un devis est toujours nécessaire, que vous travailliez avec des particuliers ou des professionnels. Il apporte en effet une précision sur le prix des produits ou le coût de la prestation. Signé par les deux parties, il constitue également un document commercial à part entière qui reflète l’engagement pris des deux côtés. Il est ainsi important de savoir faire un devis correctement pour remettre un document authentique au client.

Le devis : obligatoire ou facultatif ?

Un devis est un document qui met en avant les informations sur les conditions de réalisation d’une prestation et le tarif y afférent. Il permet au client d’avoir une idée précise du coût et l’aide à comparer les offres existantes, s’il fait appel à plusieurs prestataires.

Si la prestation est proposée à des professionnels, créer un devis n’est obligatoire que si le montant estimé est supérieur à 1 500 euros. Cela reste toutefois nécessaire pour éviter les malentendus. Il permet également de protéger les deux parties à travers un contrat signé par chacune d’elles.

Si le client est un particulier, le vendeur ou le prestataire est tenu de lui communiquer le tarif de son produit ou de sa prestation. Afficher le prix sur chaque produit ou avec chaque prestation suffit pour remplir cette obligation.

Pour certaines prestations, créer un devis reste toutefois obligatoire. Tel est le cas pour les travaux et les dépannages dont le montant estimé dépasse 150 euros ou pour les services à la personne avec un montant estimé à 100 euros. Il en est de même pour les prestations de déménagement, quel que soit le montant, et les prestations de santé dont le montant de dépassement d’honoraires va au-delà de 70 euros.

Quelles informations faut-il relater dans un devis ?

Le devis est rédigé comme une facture. Il reprend ainsi les informations d’identification obligatoires que contient une facture classique, à savoir : le nom et l’adresse de l’entreprise et du client, le montant du capital, la forme de la société ainsi que le numéro de SIREN de l’entreprise du vendeur ou du prestataire. Il faut également préciser la date d’émission du devis, la dénomination, la quantité et le prix unitaire HT des marchandises ou de la prestation ainsi que la date de début et la durée estimée de la prestation.

Sans oublier le montant TTC à payer, le taux et le montant de la TVA, les modalités de paiement et de livraison du bien ou du service. S’il y a des acomptes à payer, des frais de déplacement et un service après-vente, il faut également en faire mention dans le devis.

Sur le haut du document, il faut toujours l’intitulé « Devis », « Offre commerciale », « Proposition de mission » ou « Proposition de prix ». Le délai de validité du document et son caractère gratuit ou payant doivent également être clairement mentionnés. Par ailleurs, bien que cela ne soit pas obligatoire, il est nécessaire de préciser les conditions de révision du prix dans le devis pour éviter un conflit avec le client.

Utiliser un logiciel de facturation pour faire un devis : une solution simple et rapide

Aujourd’hui, il n’est plus nécessaire de perdre des heures sur papier ou sur Excel pour élaborer un devis. En effet, grâce à un logiciel de facturation comme Kwixéo, il est possible d’en éditer un en quelques minutes. Des modèles de devis pour auto-entrepreneur ou pour société sont déjà proposés sur le logiciel. Il vous suffira de remplir les champs disponibles.

Utiliser un logiciel de devis vous permet ainsi de gagner du temps. Cela vous évite également les erreurs sur les champs obligatoires. Vous pouvez ainsi vous assurer de toujours remettre un document en bonne et due forme à vos clients, ce qui améliore votre image de marque et la relation que vous entretenez avec eux.