facture-exemple

Exemple de facture

L’édition d’une facture est obligatoire pour tout entrepreneur qui exerce une activité commerciale. Mais les règles à suivre pour ce faire restent peu connues de certains d’entre eux. Une facture qui n’est pas établie suivant les règles prévues par la loi peut cependant perdre sa validité ou amener au paiement d’une amende. Il est alors recommandé d’utiliser un logiciel de facturation qui édite un exemple de facture répondant aux exigences réglementaires et que vous pouvez personnaliser.

Pourquoi et dans quel cas éditer une facture ?

Remettre une facture conforme à la loi est obligatoire à la suite d’une vente ou après la réalisation d’un service pour le compte d’un particulier ou d’un professionnel qui représente le client. Elle doit être délivrée au moment de la livraison ou au terme de la réalisation de la prestation, et établie en deux exemplaires, dont l’un pour le client et l’autre pour le vendeur ou le prestataire.

Cette facture constitue une pièce justificative du paiement pour le client. Pour le vendeur ou le prestataire, il représente également un justificatif juridique et fiscal, qui permet de suivre les impositions, le chiffre d’affaires et les bénéfices. En cas de contrôle de l’administration, vous devez donc avoir la capacité de la présenter. Vous devez d’ailleurs la conserver pendant au moins 10 ans.

Il est néanmoins possible de confier l’édition de ses factures à un tiers, dans le cadre d’une sous-traitance. Vous avez également le choix entre proposer une facture sur papier ou une facture électronique.

Que doit contenir une facture ?

Pour être valable, une facture doit comporter quelques mentions obligatoires, prévues par la loi, que sont :

  • les informations sur l’entreprise prestataire (nom, numéro, SIREN, forme juridique, etc.) ;
  • les informations sur le client (nom, adresse, numéro) ;
  • la date d’émission ;
  • le délai de paiement convenu ou la date limite de paiement ;
  • le numéro de la facture ;
  • le taux de TVA ou la mention « TVA non applicable » pour les entreprises qui ne sont pas assujetties à la TVA ;
  • une description de la prestation (dénomination, quantité, prix unitaire HT et TTC) ;
  • les moyens de paiement.

En plus de constituer un justificatif juridique, la facture est utile pour le suivi de la comptabilité. D’où l’importance de la précision apportée par les informations qu’elle contient.

Établir la facture à l’aide d’un logiciel de facturation

Un logiciel de facturation vous permet d’éditer automatiquement vos factures. Après le paramétrage initial, vous pouvez retrouver vos factures personnalisées sur la plateforme, avec les informations sur votre entreprise et les mentions obligatoires nécessaires. Le logiciel de facture sera également d’une aide précieuse lorsque vous débutez dans la facturation. Il vous propose en effet un exemple de facture que vous pouvez modifier en incluant les informations sur votre entreprise et vos prestations.

En utilisant un logiciel de facture, vous gagnez ainsi du temps. Vous évitez également les erreurs en suivant l’exemple de facturedéjà fourni. Vous devez toutefois choisir une solution qui possède des fonctionnalités adaptées à votre activité. C’est pourquoi pour les auto entrepreneurs et les PME, nous proposons Kwixéo. Étant une application en ligne, notre outil est accessible depuis votre ordinateur ou votre tablette. Il permet d’éditer des documents commerciaux fiables par le biais d’un exemple de facture pour auto entrepreneur et pour les PME.

Que faire en cas d’erreur sur la facture ?

Les erreurs peuvent être fréquentes sur les factures, qu’elles concernent le montant ou la nature de la prestation. Pour les corriger, vous pouvez rectifier ou annuler la facture. La première possibilité consiste à émettre une facture rectificative qui notifie l’existence de la facture à annuler et le montant à rembourser ou le nouveau montant à payer.

Vous avez également la possibilité d’émettre une facture d’avoir, qui fait référence à l’annulation et/ou le remboursement avant de remettre une deuxième facture avec le montant exact dû.

Il convient de noter que supprimer une facture est une démarche interdite. Cela vous amène en effet à faire disparaître la facture de votre comptabilité. C’est pourquoi, plutôt que de supprimer une facture, vous devez éditer une autre. L’utilisation d’un logiciel de facturation limite par ailleurs de telles erreurs. Vous pourrez en effet travailler sur une plateforme unique avec toutes les informations sur le client. Vous évitez ainsi les saisies multiples, à l’origine des fautes.