Catégorie Gestion Commerciale

Avant de faire le choix d’un achat, il n’est pas rare que les consommateurs sollicitent les entreprises pour obtenir des devis. Quelles formalités les entreprises doivent-elles prendre en compte pour la création d’un devis ? Pour quelles raisons un devis peut-il être demandé ? Encore faut-il savoir ce que signifie exactement le mot « devis ».

 

Qu’est-ce qu’un devis ?

Un devis est un document écrit, généralement gratuit, établit par un fournisseur ou un prestataire de services à l’attention de son client ou de son prospect avant l’achat d’un produit ou d’une prestation de services.

Le devis n’engage un client qu’à partir du moment où il a signé en bas du devis.

 

Quelles en sont les obligations ?

Avant l’achat d’un produit ou d’un service, le consommateur qui peut être un particulier ou un professionnel doit être en capacité de connaitre toutes les informations relatives au prix, au produit ou service ainsi que la date et/ou le délai de livraison. Ces mentions doivent être inscrites sur le devis avant l’acte d’achat.

Le devis en ligne doit décrire toutes les actions nécessaires à la prestation ainsi que le prix définitif du produit ou de la prestation. Dès lors que le montant de l’achat dépasse 1500€ pour tout service ou produit, le devis devient obligatoire. Pour certaines prestations, le devis est même obligatoire pour un montant inférieur.

 

Pourquoi établir des devis ?

La réalisation d’un devis a plusieurs intérêts pour les deux parties :

  • Le devis permet d’éviter toute incompréhension dûe au produit ou à la prestation
  • Possibilité de comparer les prix ainsi que la prestation proposée entre fournisseurs ou prestataires
  • Sécurité des deux parties vis-à-vis de leurs engagements car le fournisseur à l’assurance d’être payé et le client de recevoir son produit sinon ils ont une preuve en cas de non-paiement ou de non-livraison
  • Le devis apporte une crédibilité avant l’acte d’achat et permet de créer des rapprochements entre les deux parties

Il est possible de demander ou de proposer plusieurs devis avec des options ou des spécifications différentes afin de se rapprocher le mieux possible de la préférence du client ou du prospect.

 

Quelles sont les mentions obligatoires sur un devis ?

Le document doit tout d’abord porter le nom de « devis » ou de « proposition commerciale » afin de clarifier ce qu’il est. De plus des informations légales obligatoires doivent y figurer :

  • Date et durée de validité du devis
  • Nom, adresse et raison sociale de l’entreprise prestataire
  • Statut et forme juridique de l’entreprise
  • Numéro individuel d’identification à la TVA
  • Nom et adresse du client
  • Date de début et durée estimée des travaux ou de la prestation
  • Prix horaire ou forfaitaire de la main d’œuvre
  • Frais de déplacement éventuels
  • Décompte détaillé et description de chaque prestation, en quantité et en prix unitaire 
  • Modalités de paiement, de livraison et d’exécution du contrat
  • Modalités des réclamations et conditions du service après-vente (garantie notamment)
  • Somme globale à payer HT et TTC, en précisant les taux de TVA applicables

Pour le commerçant le numéro de RCS ainsi que la ville dans laquelle se situe le GREFFE doit être indiqué et pour l’artisan il faut le numéro de répertoire des métiers.

A savoir : tout manquement aux obligations légales du devis peut conduire à une amende s’élevant à 3000€ pour les personnes physiques et 15000€ pour les personnes morales.

 

Avec Kwixéo, établir un devis en ligne est très rapide et intuitif pour vous faire gagner un maximum de temps. En effet, le logiciel de facturation pré-remplie automatiquement certains champs du devis par le biais des données collectées sur votre compte. Il ne vous reste plus qu’à ajouter le nom de votre client et le produit que vous souhaitez. Kwixéo se chargera du reste.

Si vous êtes déjà utilisateur de Kwixéo et que vous avez des difficultés pour établir votre devis en ligne, n’hésitez pas à vous rendre sur notre page d’aide consacrée aux devis : https://aide.kwixeo.fr/devis-factures-et-avoirs/

 

La prospection commerciale est une partie très importante pour une entreprise, c’est même une nécessité. En effet, pour le bon fonctionnement d’une activité, toute entreprise se doit de trouver constamment de nouveaux clients. Point très important, il faut savoir trouver le juste milieu entre le temps dédié à l’activité professionnelle et le temps dédié aux missions de prospection.

Trouvez du temps pour la prospection commerciale

Chercher de nouveaux clients demande un travail constant et régulier. Afin de mener cette tâche à bien, vous devrez faire preuve de rigueur, n’hésitez pas à réserver des plages horaires dédiées à la prospection. Fixez vous un objectif de nouveaux contacts et ne commettez pas l’erreur de délaisser la recherche de nouveaux clients lorsque votre entreprise rencontre le succès.

Définissez vos cibles

Cette étape est très importante et elle vous évitera de perdre du temps et de l’argent. N’hésitez pas à faire une étude de marché, une reconnaissance du terrain ou d’interroger vos clients actuels. Cela prend du temps mais ça vous permettra d’aller dans la bonne direction et vous aidera dans votre prospection : votre discours commercial sera beaucoup plus pertinent et vos prospects seront plus à même de vous écouter.

Évaluer vos cibles prioritaires

Parmi vos cibles sélectionnées, définissez les prospects que vous avez le plus de chance de convaincre. Cela vous permettra de gagner du temps et de vendre plus rapidement et donc de faire du chiffre d’affaire. Vous pourrez d’ailleurs utiliser une partie de votre marge pour investir dans votre prospection. Certains clients peuvent également vous permettre d’asseoir votre réputation et donc d’apporter un plus à votre future prospection.

Définir son budget

La prospection commerciale a un coût qui doit être défini au préalable afin de ne pas avoir de surprise. Que l’investissement soit de facteur humain (commerciaux) ou en communication (AdWord, encarts publicitaires), vous devez établir des objectifs. L’idéal est de définir un prévisionnel, celui-ci vous sera d’utilité :

  • pour définir une feuille de route à suivre.
  • pour prévoir le coût de vos actions commerciales.
  • pour vérifier le retour sur investissement de votre prospection.

Organiser sa prospection commerciale

Afin de mener votre prospection commerciale à bien, vous vous devez d’organiser vos commerciaux et vos actions en conséquences.

Utiliser un tableau de bord pour suivre en détails votre travail et ainsi l’optimiser en fonction des objectifs à atteindre (nombre de contacts, nombre d’appels…). Faites également de nombreuses réunions pour faire le point sur les tâches effectuées.

Un bon outil de gestion de la relation client vous apportera également un gain de temps et d’efficacité. Vous pourrez ainsi renseigner vos clients et vos actions et avoir ainsi un tableau de bord en temps réel.